Partagez
  •  
  •  
  •  

J’ai depuis plusieurs semaines tenté de comprendre la ou les raisons de demeurés dans des marchés qui après plus de 20 ans ont clairement démontré leurs incapacités à être rentable.

Les propriétaires de la LNH sont pour la grande majorité des hommes d’affaires aguerris et surtout prospères alors pourquoi continué a perdre des dollars année après année?

Il me semble tellement incompréhensible que certains remettent en doute la viabilité de marché comme Ottawa et Calgary.

Dans les derniers jours, Jeremy Jacobs a dénigré le marché de Québec.

https://www.sportsnet.ca/hockey/nhl/bruins-owner-jeremy-jacobs-quebec-nhl-market-theyre-challenged/

Il a cependant tenu des propos élogieux envers Winnipeg qui pourtant selon l’avis de plusieurs est un marché comparable à Québec, et ce si on ne regarde que la ville, est-ce que Winnipeg a dans un rayon de 2 heures de route autant d’opportunités?

*Québec et Lévis = 730 959

Je me pose la question, les gens n’inclus pas le marché de Montréal pour Québec … mais pense que le marché de Québec sera nuisible au marché de Montréal ?

Brandon is the second-largest city in the province of Manitoba, Canada. It is located approximately 214 km (133 mi) west of the provincial capital, Winnipeg,  a population of 48,859, its census metropolitan area has a population of 58,003.

Mr Jacobs a aussi mentionné la possibilité de voir Houston joindre les rangs de la LNH. Je me suis tout de suite souvenue des propos du propriétaire du Rockets dans la NBA,Tilman Fertitta qui lors d’une entrevue télé des derniers jours mentionnait que oui il aimerait amener une équipe dans son aréna, mais …

23 avril 2018

https://www.khou.com/video/sports/sports-extra/what-more-can-we-expect-from-rockets-owner-tilman-fertitta/285-8104706

Dans cette entrevue M. Fertitta semble se questionner sur la valeur d’une équipe de la LNH dans le marché de Houston en mentionnant que les recherches faites par son organisation démontrent que les équipes du sud ont des problèmes, mais personne n’a repris ses propos dans les médias québécois…

Revenons donc au questionnement du début…

Pourquoi la LNH est-elle encore en Arizona , Floride et Caroline?

J’ai une théorie que je vous partage…

L’entente entre NBC et la LNH qui est entrée en vigueur en avril 2011, et ce pour une durée de 10 ans prendra fin en 2021, année prévue pour l’entré de Seattle dans le circuit Bettman.

https://www.nhl.com/news/nhl-nbc-sign-record-setting-10-year-tv-deal/c-560238

Lors de la signature de cette entente d’une valeur de 2 milliards (200M/année) La LNH avait 24 équipes aux É.-U..

Mais en juin 2011 les propriétaires des Thrashers remettaient la concession à la LNH forçant ainsi Gary Bettman et les proprios à déménager l’équipe au Canada et redonnant aux fans des Jets leur équipe perdue.

https://www.nhl.com/news/nhl-board-unanimous-on-winnipeg-sale-relocation/c-566567

Vous vous souviendrez sans doute des  » frais de relocalisation  » imposés à Mr Chipman lors du transfert. Plusieurs ont mentionné que les frais couvraient les pertes pour l’entente télé parce que le départ des Thrashers diminuait le territoire couvert aux É.-U.

Et si la perte était sur le nombre d’équipe plutôt que sur le nombre de marché couvert?

Je m’explique…

Avril 2011 – signature de l’entente NBC – NHL ( 24 équipes US )

Juin 2011 – Transfert Atlanta – Winnipeg ( 23 équipes US )

60M en frais de relocalisation…

Est-ce que le déménagement d’une équipe US vers le Canada coûte 60M (perte sur le contrat télé)

60M sur 2 milliards (200M/année)?

Qu’elle aurait été la pénalité pour une autre équipe américaine perdue en faveur du Canada?

Pénalité supérieure aux pertes des Panthers de la Floride annuellement?

En bons hommes d’affaires que sont les propriétaires de la LNH, la solution était de payer la moins élevée des 2?

La LNH pouvait elle se permettre de perdre une autre équipe avec la négociation du nouveau contrat à venir?

De plus les cotes d’écoute ne sont pas en hausse chez nos voisins du sud…

La solution était donc de ramener le nombre d’équipe aux É.-U. à 24… Mais personne ne semblait intéressé avant l’arrivée de Mr Foley et la construction de l’aréna a Las Vegas.

Maintenant la situation est rentrée dans l’ordre pour le nombre… La LNH peut donc espérer renégocier l’entente télé avec comme base 24 équipes. En espérant bien sur une augmentation des revenus avec cette nouvelle entente, mais laissée moi en douter…

Seattle maintenant…

Avec l’arrivée en 2021 de Seattle , année de renégociation de contrat télé et de négociation de convention collective avec les joueurs, 25 équipes US donnerait sans doute la garantie d’avoir au moins 24 équipes en sol américain pour la durée de la nouvelle entente même si plusieurs équipes ont de graves problèmes.

Selon mon scénario

La LNH n’aurait pas a craindre des pertes de revenus si une équipe devait être relocalisée au Canada au contraire cela signifierait une augmentation de revenus, exemple -20M par année pour Arizona contre une équipe qui ferait ses frais…

Et la possibilité d’avoir Houston ajouterait à la garantie de conserver les 24 équipes minimum.

Dans la négociation la LNH peut maintenant dire…

Caroline réglée avec l’achat de l’équipe par Mr Dundon (même si l’avenir ne semble pas rose en Caroline).

Même si un transfert devenait inévitable vers une ville canadienne, le nombre de 24 minimum serait maintenu.

Un deuxième transfert?  L’équipe demeurerait en sol américain – Mr Fertitta la bien mentionnée «la bonne équipe au bon prix»!

Rêver à une autre expansion après Seattle est à mon avis utopique. La LNH n’augmentera pas le nombre de ses équipes au-delà de 32.

La précarité de certains marchés comme la Floride – Arizona sera certainement des sujets de discussion encore longtemps à moins que…

Est-il plus rentable pour le moment de faire assumer les pertes des équipes comme Caroline – Floride ou Arizona par des équipes comme Montréal et Toronto? Les pertes sur le contrat de télé avec NBC actuel en plus des pertes à prévoir lors de la prochaine négociation sont-elles en causes pour le non-transfert de certains canards boiteux?

Si mon hypothèse est juste…

Bienvenue Seattle comme 32ie équipe de la LNH, mais aussi comme 24e et non comme 25e équipe en sol US…

Ah oui pour le contrat télé canadien, une 8e équipe au Canada serait une belle compensation pour les pertes encourues par la faible participation d’équipes canadiennes en série depuis la signature de contrat de 5 milliards…

Opinion de Gérant du dimanche

Mario Hudon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *