Partagez
  •  
  •  
  •  

Je ne veux certainement pas vous faire verser de larmes…

Je veux cependant regarder comment les joueurs doivent négocier leurs salaires en fonction de l’endroit ou ils évoluent.

Texte de Hockey News

Texte de Forbes

La première chose à laquelle un joueur est confronté est l’ESCROW. La convention collective stipule que 50 pour cent des recettes du hockey (HRR) doivent être versées aux joueurs en salaires et que les joueurs doivent verser un certain pourcentage de leur salaire (ESCROW) à la ligue si les revenues sont en deçà des prévisions.

Depuis l’instauration de cette formule, le retour aux joueurs est assez peu… Voir texte ici.

*2017-18 – 18%

Vous rappelez que si l’argent prélevé aux joueurs (ESCROW) ne revient pas dans son intégralité c’est que la ligue n’a pas atteint les prévisions (HRR).
Ensuite les taxes sont prélevées, le pourcentage varie en fonction du lieu où évolue le joueur… Voir texte ici.

Il faut ensuite payer l’agent qui permet de récolter tous ces beaux dollars.

Voici le tableau qui inclus – L’ESCROW + Les taxes + Agent = Le montant «net» qui demeure dans les poches des joueurs.

Le % des taxes varie selon le salaire

A lire

Comme vous pouvez le voir, d’autres taxes peuvent s’appliquer…

Un dossier qui a fait jaser l’été dernier est celui de Radulov…

(tous les montants sont en argent US et attention, il y a bien sûr des possibilités pour économiser de l’impôt avec un bon comptable)

N.B. Pour les équipes américaines le pourcentage des taxes inclus le  «state tax bill».

Les joueurs aimeraient bien que l’Escrow soit modifié et la LNH de son côté que la formule soit prolongée dans sa forme actuelle. D’ailleurs la ligue a tenté de faire prolonger l’entente en laissant miroiter aux joueurs qu’elle accepterait de laisser participer les joueurs aux jeux Olympiques s’ils acceptaient de prolonger l’entente.

Malgré l’engagement de Fasel, l’impasse subsiste depuis quatre mois. Que les dépenses de la LNH soient assumées par la IIHF n’est pas suffisant, semble-t-il.

Bettman semble constamment déplacer la cible dans l’espoir de maximiser ses gains. Et, très honnêtement, ça ne fait pas très sérieux.

Auprès des joueurs, le commissaire et les propriétaires ont d’abord tenté de troquer une participation aux Jeux contre une prolongation de la convention collective actuelle. L’Association des joueurs a poliment décliné. Voir texte ici.

L’argent pris dans les poches des joueurs sert aussi à payer pour les équipes qui accumulent les dettes plus vite que de fans dans l’aréna… Voir texte ici.

Si, après ces deux étapes, le montant n’a pas été atteint, la ligue peut compléter avec des revenus générés par la ligue, tels que les ventes de produits promotionnels et une partie de l’ESCROW des joueurs.

Les joueurs de la LNH ne me feront certainement pas pleurer sur leurs sorts, mais la LNH quant à elle n’est certainement pas sans reproches.

Les proprios ont certainement le droit de faire des profits, cependant les joueurs et les amateurs ne devraient pas avoir à payer les dettes de certains marchés mal choisis par le commissaire.

En terminant les taxes versées aux différents paliers de gouvernements par les joueurs, sont certainement à considérer dans le calcul de l’apport des joueurs dans le marché où ils sont installés.

La question maintenant est, comment faire pour que les joueurs et les proprios aient plus d’argent dans leurs poches sans que les fans en paient la facture?

Bonne réflexion!

Gérant d’estrade.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *