Partagez
  •  
  •  
  •  

La distribution du partage des revenus…

Cet article nous explique comment ça fonctionne ici

Sous réserve de quelques conditions, la LNH prendra son chiffre d’affaires (HRR) et le multipliera par 0,06055 pour déterminer le montant du partage des revenus.

Si on prend l’exemple de la somme de 3,3 milliards de dollars du HRR de 2011-2012, cela rapporterait 200 millions de dollars dans le plan de partage des revenus.

Il y a trois sources au financement du partage des revenus.

50% sont tirés des 10 équipes avec les meilleurs revenus (revenus brutes), selon les revenus des parties hors concours et de la saison régulière.

La contribution de chaque équipe est basée sur combien ils gagnent au-delà de l’équipe classée au 11e rang, de sorte que les équipes des 8-9-10 rangs ne paient pas autant que les trois premières.

*Bien sûr que les chiffres ici ne sont pas les vrais chiffres utilisés pour calculer la portion payée par chaque équipe du top 10, mais pour fin de compréhension et pour visualiser ce que cela peut représenter.

Je me sers donc des chiffres de Forbes et www.statista.com

Si on prend l’exemple de 4,1 milliards de dollars du HRR de 2015-2016, cela donnerait $248M a partager.

50% sont tirés des 10 meilleures équipes (revenus brutes) selon les revenus des parties hors concours et de la saison régulière. 50% = $124M

(https://www.forbes.com/nhl-valuations/list/#header:revenue_sortreverse:true)

Ensuite, les équipes qui participeront aux séries éliminatoires (peu importe leur revenu pendant la saison régulière) verseront 35% des gains des matchs éliminatoires à domicile.


L’an dernier, 87 parties ont été disputées en séries …. $124M en 87 matchs?

http://www.espn.com/nhl/standings/_/year/2016/group/2

Si, après ces deux étapes, le montant n’a pas été atteint, la ligue peut compléter avec des revenus générés par la ligue, tels que les ventes de produits promotionnels et une partie de l’ESCROW des joueurs.

Qui reçoit l’argent du partage des revenus?

The NHL’s top-10 revenue-generating teams pay into the program, which then funnels transfer payments to the bottom-10 clubs. Middle-ranking teams neither receive nor pay into revenue sharing.

Le «top» 10 paie et les 10 avec le moins de revenus reçoivent

https://www.thescore.com/nhl/news/1383044-king-flames-will-receive-revenue-sharing-funds-this-season

Les montants de distribution pour des équipes spécifiques peuvent être ajustés par un comité spécial de surveillance du partage des revenus, qui comprend des représentants de la LNH et de l’AJLNH, mais le niveau global de distribution doit demeurer le même. (Si le comité décide d’augmenter le montant pour une équipe, une autre en recevra moins).

Ce qui rend cette dernière version du partage des revenus intéressante, c’est que certains des obstacles qui ont empêché les équipes de recevoir des fonds par le passée ont été supprimés.

Par exemple, en vertu de l’ancienne entente, les équipes dans les grands marchés médiatiques (comme les Islanders et les Ducks) étaient carrément écartées pour recevoir des fonds.

Désormais, les équipes dans les marchés de plus de 3 millions de foyers peuvent recevoir 50% des montants qui leur seraient disponibles.

En outre, divers paramètres de performance (des foules d’aux moins 14 000 personnes, croissance des activités à un niveau supérieur à la moyenne, etc.) ont été supprimés.

Par le passé, le fait de ne pas répondre à ces critères pouvait faire perdre à une équipe 25 à 50% du montant à recevoir.

Au lieu de ces mesures punitives, cette entente met en place un Fonds de croissance, dans lequel les équipes retardataires soumettent des plans d’affaires pour savoir comment s’améliorer et peuvent recevoir des prêts ou des subventions pour aider.

Le but du partage des revenus est d’aider les équipes à se permettre une masse salariale supérieure au point médian. Maintenant dépassé le point médian (salaire) ne mène pas automatiquement à la perte du partage des revenus.

J’ai préparé un tableau, si le partage se distribuait de la même façon que le prélèvement est fait des équipes du top 10.

Donc en prenant les $124M versés par les 10 et en sachant que les 10 équipes avec le moins de revenus reçoivent cet argent….


*le montant reçu n’est que la portion du 50% perçu du top 10 …. 124M / 248M est-ce qu’il faut doublé ce montant ?

The Calgary Flames are no longer contributors to NHL revenue sharing.

In fact, the team will be on the receiving end this season, according to Flames president and CEO Ken King, who on Monday gave a speech on «The Future of the Flames» at the Calgary Chamber.

« We have now crossed the line. We are now receivers. We’ll get a check this year, » said King, per Robson Fletcher of CBC News. «Isn’t that ridiculous, in this beautiful market?»

https://www.thescore.com/nhl/news/1383044-king-flames-will-receive-revenue-sharing-funds-this-season

ENCORE UNE FOIS CETTE SIMULATION N’EST AUCUNEMENT LA FAÇON QUE LA LNH REDISTRIBUE LES MONTANTS DU PARTAGE DES REVENUES !!!!!

Cependant il faut comprendre que $248M doit être redistribué en partage des revenus.

Les équipes les plus riches payent les plus gros montants et les équipes les plus pauvres reçoivent les plus gros montants !

Les Coyotes de l’Arizona selon Forbes perdent autour de 19M… Pourtant certain parle de 34M de perte (2015-16) est-ce qu’on peut présumé que le partage des revenues éponges la différence ?

http://www.sportingnews.com/ca/nhl/news/run-dry-arizona-coyotes-lost-nhl-profits-34831-million-in-last-fiscal-year/fid3vjfwswx21kmnhyby2erkf

Peut importe la formule par laquelle le $248M est redistribué… 124M viennent des 10 équipes avec les meilleurs revenues …. 4 équipes du top 10 sont canadiennes….

Il n’est pas étonnant de voir que les 3 équipes au sommet sont celles avec le prix de billets le plus élevés. (il faut bien que l’argent vienne de quelque part)

https://www.cbssports.com/nhl/news/canadiens-tickets-are-most-expensive-in-nhl-vegas-outselling-other-30-teams/

L’autre $124M provient des équipes qui participent aux séries ( 35% des recettes )

et des joueurs ( ESCROW )….

https://www.pensionplanpuppets.com/and-now-you-know/2017/6/13/15788016/toronto-maple-leafs-cap-hit-2017-2018-escrow-cap-inflators-and-hrr-what-does-that-all-mean

Les Maple Leafs et le Canadien voient la portion qu’ils versent dans le fonds du partage des revenus augmenter chaque année… À qui peuvent-ils refiler la facture de cette augmentation sinon aux fans ? En continuant ma réflexion (complètement folle je l’avoue).

S’il y avait 2  »canards boiteux » (Floride et Arizona 34M) de moins et que le pourcentage du partage des revenus étaient revues a la baisse? Les proprios du top 10 en profiteraient et les joueurs aussi ….

Je vous rappelle encore une fois que mon calcul du partage des revenus est incorrect, cependant toujours avoir en tête que 50% provient des 10 équipes avec le plus de revenus….

Cagnotte de 248M (124M provenant des équipes top 10)

2016-17 partage des revenus = 248M

2016-17 revenu du contrat de télé US = 200M

Combien le club de hockey Canadien de Montréal verse-t-il?  Est-ce vraiment + de 20M ?

Quelle est la portion du prix de votre billet qui permet à certains clubs de continuer?

Le partage des revenus est un plus pour la LNH, mais a mon avis il faut qu’il soit utilisé pour compétitionner et non pour payer les dettes.

Georges Steinbrenner en parlant des Expos avait été très clair là-dessus

The Associated Press – NEW YORK (AP)

George Steinbrenner pense qu’il est peut-être temps que les Expos de Montréal déménagent.

«Pourquoi les gens ne soutiennent-ils pas leur équipe?»

«Peut-être qu’ils se soucient seulement du hockey.»

Steinbrenner a déclaré que les Yankees contribueront environ 13 millions de dollars au partage des revenus cette année et les Expos recevront environ le même montant.

Montréal avait une masse salariale de seulement 8,3 millions de dollars la saison dernière, la plus basse des ligues majeures. Cela a mis en colère certains propriétaires de grands marchés, qui veulent voir l’argent dépensé et non pris comme profit.

« Si cela va dans le développement des joueurs OK , si cela va dans les poches des propriétaires, ce n’est pas correct », a déclaré Steinbrenner.

Steinbrenner a déclaré qu’au lieu d’ajouter Arizona et Tampa Bay la saison dernière, les clubs en difficultés auraient dû être relocalisés vers ses marchés.

«Je pense que l’expansion a finalement été une erreur», a déclaré Steinbrenner. «Je pense que la re-localisation et la stabilisation étaient les choses à faire».

http://amarillo.com/stories/120798/spo_LS0439.001.shtml#.WmkrlKjiaUk

Si le Canadien verse + de 20M dans la «tirelire» les Coyotes de l’Arizona en reçoivent probablement autant……

Le partage des revenus est une bonne chose si ce n’est pas une situation permanente….

Réflexion de Gérant d’estrade.

N.B. Je veux encore préciser que les montants ne sont là que pour imager la façon de fonctionner du partage des revenus. Ne pas prendre les résultats comme exacts !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *