Partagez
  •  
  •  
  •  

Un sondage paru hier révélait que 81% des Américains croient probable ou certain que le lien entre le football et les blessures au cerveau est scientifiquement prouvé.

44% désapprouvent aussi que leur enfant jouent au football avec contacts contre 43% qui pensent le contraire. 33% croient même qu’on devrait interdire aux enfants de jouer au football avec contacts alors que le soccer américain a banni les coups de tête pour les moins de 11 ans.

La même journée, la NFL annonce que le Docteur Elliot Pellman, son directeur médical, prend sa retraite.

Celui-ci a aidé à l’écriture de 16 études niant le lien entre les commotions cérébrales et le football et même les dangers de retourner des joueurs commotionnés sur le terrain. Tout cela alors qu’il n’avait aucune expertise en recherche sur le cerveau.

Du même coup, la ligue a annoncé à ses 32 équipes qu’elle allait engager un nouveau officier médical en chef qui travaillera avec les équipes médicales de chaque formation en plus de l’association des joueurs.

Plus tôt cette année, le vice-président de la NFL chargé de la politique de santé et sécurité a avoué devant le Congrès américain les liens entre certaines maladies neurodégénératives et le football. La ligue semble donc vouloir continuer en ce sens.

Le même sondage confirme la popularité du football comme sport le plus regardé par les Américains. Tout n’est donc pas perdu, mais la NFL et même la NCAA doivent faire face à leurs problèmes et chercher des solutions.

Concussion

Source: Sports on Earth