Partagez
  •  
  •  
  •  

Récemment sur The Player’s Tribune un joueur bien connu raconte bien comment trop de carrières de joueurs de football se terminent: Par des blessures

Ricardo Lockette des Seahawks de Seattle raconte la blessure qu’il a subi contre Dallas la saison dernière lors de la 8e semaine de la NFL.

Un jeu que Lockette a effectué 1000 fois, un retour de dégagement. Il décrit cependant le coup comme un accident de voiture. Ensuite, plus rien. Un son. Un bourdonnement. Puis la panique. Il se sent comme lorsqu’on rêve et qu’on est incapable de bouger. Sauf qu’il n’était pas en train de dormir ou dans son lit, mais plutôt étendu sur le terrain des Cowboys devant 90 000 fans. Lorsque ça nous arrive, les voitures, les bijoux, les grosses maisons, les Super Bowls même… Rien de ça n’est important.

Pour la 2e fois de sa vie, il prie donc le seigneur de l’aider en retour de quoi il s’engage à changer des vies. La 1ère fois, au collège, le copain d’une fille avec qui il discutait l’avait pointé avec un fusil chargé. Le tout s’était heureusement bien terminé.

Le pire est que sa fille se trouve dans la foule. Elle fête son 10e anniversaire. Et son cadeau, c’est de voir son père étendu au sol, incapable de se relever.

Arrivé à l’hôpital, il apprend que les ligaments et cartilages qui relient ses vertèbres ont été gravement endommagées. En d’autres termes, il s’était cassé le cou. Heureusement que personne n’a tenté de le relever, car il aurait pu mourir.

Mais plus dur que le coup qu’il a reçu, a été de revoir sa fille avec son collier cervical et toujours son équipement sur le dos. Lockette s’était toujours présenté à elle comme une rockstar capable de tout afin qu’elle croit être capable de tout elle-même. Il savait cependant ce jour-là que c’était probablement la dernière fois qu’elle le voyait avec un chandail de football sur le dos.

Après les opérations, il peut marcher et se porte bien, mais Ricardo Lockette, à 29 ans, a décidé d’accrocher ses crampons.

Lockette2